Siargao Island, Philippines

Amoureux de l’océan? Allez sur cette île. Ce qu’il y a à faire à Siargao: être submergé par l’océan. Que ce soit en surf, en kite-surf, en snorkeling ou en bateau, il n’y aura pas un jour où vous ne toucherez pas à l’eau. Disons que la mer au Philippines, elle n’est pas comme ailleurs. Son eau est transparente, d’un bleu vivant et cristallin. Petit paradis tranquille où vit une population adorable, familiale et colorée, Siargao est simplement unique au monde.

Comment me suis-je retrouvée là? C’est après 6 mois à travers l’Asie que j’ai décidé d’aller rejoindre des copains aux Philippines. Lors de notre temps à Palawan, où l’on y a fait le plus beau voyage en voilier rêvé à travers les îles de l’ouest du pays (TAO EXPEDITION), nous avons rencontré deux français très amicaux qui possèdent une plage sur cette île. Planifiant toujours un peu à la dernière minute les prochains jours, on a décidé d’y aller pour notre dernière semaine de voyage.

À l’arrivée sur l’île, malgré la pluie, nous avons tout de suite adoré. Nous avions booké au Buddha Surf Resort toute notre semaine, un petit resort recommandé par Trip Advisor #1 de l’île et aussi vu dans l’épisode de OUISURF aux Philippines. Super endroit, staff accueillant, nourriture délicieuse, chambres impeccables: un petit luxe pour notre dernière semaine.

Mon billet d’avion de retour était prévu pour le 28 juin et disons que depuis un bon 2 semaines j’étais en sérieuse réflexion. Je n’était pas prête à revenir à Québec. Je voulais continuer à surfer tous les jours, ce qui était à ce moment la seule chose qui importait. Plusieurs options s’offraient à moi, je devais juste faire un choix. Disons que c’était un beau dilemme. C’est par un matin au Buddha en mangeant leur gruau incroyable que j’en ai parlé au manager du resort, voir ce qu’il en pensait. Après lui avoir expliqué grosso modo, il me lance tout bonnement: « Well, we’re looking for an assistant manager here at Buddha, why don’t you stay here, work and surf everyday? » J’espérais qu’il soit sérieux et heureusement, il l’était! Voilà comment je suis restée deux mois de plus sur Siargao Island, un deux mois qui m’ont appris énormément et fait vivre des feelings de fou!

1897982_1048000791907363_7561895914641785607_n

Buddha’s family

La vie au Buddha, c’est comme vivre dans une grande famille Philippienne. Tenu par un Anglais super sympa, Ashley, et entouré par une famille locale adorable, ce resort était comme ma deuxième maison. Les housekeepers étaient mes bonnes mamans pleine d’amour, les serveuses et les cuisiniers des petits frères et petites soeurs que je n’ai jamais eu, bref, une vraie familia!

J’ai alors travaillé deux mois comme assistante manager, à m’occuper des clients, des leçons de surf, des locations de motorbikes, des tours organisés, des check-in and out, du staff… une job très variée. Quelques heures de surf tous les matins très tôt et/ou en après-midi selon la marée, je n’aurais pas pu demander mieux. J’ai vraiment adoré cette expérience et recommande la visite sur cette île à tous et à toutes, surtout pour les amoureux de l’océan et du surf. On y trouve bien sûr sur cette île les fameuses vagues rapides de Cloud 9, mais aussi plusieurs autres spots incroyables avec des vagues différentes pour tous les niveaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


CLOUD 9

Sur l’île de Siargao, on y retrouve le fameux reef break de Cloud 9: un sport destiné aux surfers expérimentés et courageux. En plus du reef jamais bien loin de la surface même à marée haute, les vagues de Cloud 9 cassent très rapidement et très abruptement. Or, lorsque les conditions sont idéales, Cloud 9 forme de magnifiques droites. Barrels après barrels après barrels, les locaux sont très impressionnants et nombreux sont ceux qui regardent du boardwalk ces enfants semi-pro de 12 ans.

12048748_10207907020496047_1189828800_n

En deux mois sur l’île, j’y suis allée quelques fois bien sûr. Je suis loin de dire que j’ai surfer les fameux barrels de Cloud 9, mais j’ai essayé et évidemment touché le reef plusieurs fois. Heureusement les locaux, avec qui j’étais maintenant amie, s’occupaient de ma sécurité et me donnaient des conseils judicieux. De mon côté, je respectais leur spot, leur vague et toutes les règles non-écrites et morales de ce sport. J’ai adoré surfer Cloud 9 dans ses conditions plus douces, car parfois le swell n’était pas trop féroce.

Autres surf spots supers sur Siargao:

  • Cemetery
  • Jacking Horse
  • Steampies
  • Rock Island
  • Quick Silver
  • Pacifico

Restaurants:

  • Surf N’ Dine (burger)
  • Kalinaw Restaurant
  • Kermit Restaurant (pasta)
  • The Pleasure Point Cafe
  • Buddha Resort Restaurant
  • Bravo Resort Restaurant

Activités à faire:

  • Island Hopping: Daku Island, Naked Island, Guyam Island
  • Shooton Lagoon
  • Magpupungko Rock Pools

 

*Crédit photos à Gwilym Thomas, ami et ancien manager au Buddha Surf Resort.

12006186_1048004401907002_335594682428083390_nSurf Siargao 06412047635_10207907020336043_88257994_n - Copie

11246585_900216306706670_929460092914435926_n11240093_1017385141635595_8536869958538290685_n11694889_1025421414165301_1939291481690873678_n12083869_10207907020376044_929038450_n


 

Si les Philippines vous intéresse, n’hésitez pas à m’écrire : juuliamorin@hotmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s